Le Centre

de Rééducation ambulatoire (CRA)

Nous accueillons  des enfants à partir de 6 ans dont l’intelligence globale est normale ou légèrement déficitaire et souffrant de troubles du développement entraînant des difficultés d’apprentissage et des perturbations psycho-affectives. 

Le CRA offre à ces enfants (et leurs familles) des soins spécifiques visant une reprise de confiance du jeune et de ses parents aboutissant à une meilleure insertion scolaire et sociale. 

Chaque programme de réadaptation pluridisciplinaire comprend des examens d’évaluation réguliers, des moments de concertation et un accompagnement des parents, de même qu’une collaboration systématique avec toutes les autres instances concernées (école, centre PMS, médecins, …).

Les rééducations réalisées sont prises en charge par l’assurance maladie invalidité (mutuelles) et seul une très petite intervention (ticket modérateur) est demandée aux parents.

Nous veillons à agir en conformité avec la convention signée avec la COCOM (anciennement INAMI).

Acompagner l´enfant

Nous visons à accompagner l’enfant et à traiter certains troubles comme :

  • Les troubles spécifiques du développement (dyslexie, dysphasie (TDL), dyscalculie, dyspraxie).
  • Les troubles affectifs et de l’humeur (anxiété, dépression).
  • Les troubles hyperkinétiques, déficit attentionnel
  • Le retard intellectuel léger.

Notre approche vise à aider l’enfant à compenser au mieux ses propres difficultés et à renforcer son estime de soi pour s’ancrer dans une réalité scolaire et sociale plus gratifiante. Plaisir partagé, imagination et créativité de part et d’autre tiennent une place importante dans la construction des séances.

Acompagner l´enfant

Acompagner
l´enfant

Nous visons à accompagner l’enfant et à traiter certains troubles comme :

  • Les troubles spécifiques du développement (dyslexie, dysphasie (TDL), dyscalculie, dyspraxie).
  • Les troubles affectifs et de l’humeur (anxiété, dépression).
  • Les troubles hyperkinétiques, déficit attentionnel
  • Le retard intellectuel léger.

Notre approche vise à aider l’enfant à compenser au mieux ses propres difficultés et à renforcer son estime de soi pour s’ancrer dans une réalité scolaire et sociale plus gratifiante. Plaisir partagé, imagination et créativité de part et d’autre tiennent une place importante dans la construction des séances.

L´équipe

L’équipe du CRA est composée d’une direction administrative, d’une direction médicale composée (une pédopsychiatre et un psychiatre), d’un pédiatre et de thérapeutes spécialisés (logopèdes, psychologues, neuropsychologue, ergothérapeutes, psychomotriciens) 

Assure la fonction de coordination et la bonne circulation des informations entre l’école et le Centre.

En binôme avec la secrétaire, elle assure la gestion journalière du Centre, soit le suivi des dossiers des enfants, la coordination avec les mutuelles, la gestion du personnel, la gestion financière et la représentation du Centre auprès des institutions subsidiantes (COCOM) et autres fédérations spécifiques.

Est assurée au quotidien par un pédopsychiatre, en concertation ponctuelle avec un psychiatre, spécialiste en réadaptation fonctionnelle.

Le rôle du pédopsychiatre est, dans un premier temps, d’accueillir des enfants (et leurs parents), présentant des troubles de développement et d’apprentissage complexes qui  nécessitent une prise en charge multidisciplinaire.

Il s’agit d’établir un diagnostic puis de proposer un projet thérapeutique de soins individualisé, en tenant compte du trajet de soins antérieur. Celui-ci est établi en partenariat avec plusieurs professionnels du centre lors du processus d’admission. 

Assure conjointement avec le médecin Directeur la Direction thérapeutique.
Est attentif à construire les dossiers médicaux comprenant une anamnèse détaillée, assure un examen médical et neuropédiatrique biannuel de chaque enfant et veille à recueillir les examens médicaux qui se seront réalisés à l’extérieur du Centre. Elle veille également à assurer l’actualisation du traitement de chaque enfant. Elle propose des rencontres avec les parents autour de problématiques médicales influençant directement ou/et indirectement le parcours scolaire des enfants.

Ciblent les domaines suivants :

  • Le langage oral (retard de parole et de langage, troubles du développement du langage soit dysphasie)
  • Le langage écrit (difficultés de lecture, d’orthographe et d’écriture)
  • Le raisonnement logico-mathématique et la structuration de la pensée
  • Les facteurs qui peuvent être associés à ces troubles (les notions d’espace, les repères temporels, les capacités de mémoire et d’attention…).
  • L’abord de ces troubles linguistiques, logico-mathématiques et associés tient compte des difficultés mais aussi de la personnalité de l’enfant. Chaque logopède personnalise son suivi en fonction de l’évolution de l’enfant mais aussi de ses orientations de travail privilégiées (abord ludique ou fonctionnel, exercices techniques touchant aux symptômes …).

Vise la rééducation adaptée aux troubles cognitifs de l’enfant.
Le travail porte sur la stimulation et le renforcement des fonctions attentionnelles (capacité à maintenir son attention afin de traiter les flux d’informations), exécutives (planification, inhibition), mnésiques (mémoire à court terme et à long terme) que ce soit en modalité verbale ou visuelle.

La prise en charge est envisagée sur base des informations obtenues via l’évaluation, en fonction des capacités qui sont préservées, affaiblies, voire déficitaires. Celle-ci s’effectue au travers de jeux, d’activités papier-crayon, de la relecture avec l’enfant des erreurs qu’il commet, d’astuces pour améliorer sa vitesse d’exécution (sablier, toupie,…), de conseils et d’entraînements concernant son balayage visuel, sa résistance sur la durée, sa sensibilité aux éléments distracteurs, ses habitudes corporelles ainsi que via le recadrage des débordements moteurs et des verbalisations récurrentes.

Les psychomotriciens relationnels se basent sur une vision globale de l’enfant. C’est à partir du plaisir du jeu libre et de l’expressivité spontanée de l’enfant, que le psychomotricien accompagne celui-ci. L’objectif est d’éveiller chez l’enfant un sentiment d’épanouissement, une image de soi positive et d’apprendre à reconnaitre, vivre et exprimer ses émotions de manière sécurisée dans l’optique d’une meilleure maitrise de celles-ci. Cette thérapie s’adresse donc à des enfants ayant des difficultés à mettre des mots, ou en mots, ce qu’ils ressentent et vivent. Ils sont invités à les mettre en jeu dans les rencontres en passant par leur corps et leur langage non-verbal. L’enfant apprend à créer une relation de confiance et de respect avec son thérapeute. C’est cette relation qui les soutiendra dans la (re)construction d’un équilibre psychocorporel.

Dans une visée plus fonctionnelle, le psychomotricien accompagne l’enfant vers un développement harmonieux ou dans de la rééducation de sa motricité, de son équilibre, de ses sens et des paramètres spatiaux- temporels. L’enfant est alors amené, par le biais sensorimoteur et/ou des exercices ciblés, à développer ses compétences psychomotrices ou à les utiliser de manière plus adéquate dans son environnement. Et ce, en gardant le lien avec sa vie psychique et émotionnelle.

Assurent le suivi psychothérapeutique des enfants. Dans des séances régulières individuelles, il s’agit de permettre à l’enfant d’exprimer par la parole et au travers de médias (jeux, dessins, modelage etc.) son ressenti, ses souffrances, ses questions mais aussi ses joies et les aspects positifs. L’estime de soi pourra être renforcée, les traumatismes éventuels travaillés, l’acceptation de ses difficultés d’apprentissage et de leurs conséquences mise en œuvre. L’enfant, en se comprenant mieux, pourra envisager des perspectives futures avec plus de sérénité et d’apaisement.

Est une approche psychothérapeutique spécifique. Elle est indiquée chez des enfants présentant des troubles à manifestations corporelles et/ou de la personnalité. L’objectif est que l’enfant puisse vivre sa motricité dans un espace et un temps d’échanges et de liaison. On aide donc l’enfant à retrouver un plaisir de fonctionnement, pouvoir être avec l’autre dans un plaisir partagé. Progressivement, le thérapeute donne sens à ce qui est mis en scène par l’enfant et commente verbalement ce qui se joue devant lui.

Abordent l’organisation et la séquentialité d’un projet, le développement de la motricité fine et de la représentation mentale. Dans ce contexte, sont stimulés en permanence les repères d’espace et de temps.  L’apprentissage de l’utilisation du matériel scolaire ainsi que l’éducation de certains mouvements de la vie quotidienne permettent à l’enfant une plus grande autonomie dans ses actes journaliers et une meilleure intégration dans sa vie scolaire.

L’apport d’adaptation technique s’avère souvent indispensable (apprentissage systématique du clavier, outils scripteurs et mobiliers adaptés). La plupart de ces objectifs sont développés à travers la réalisation d’une activité manuelle dont l’aboutissement renforce chez l’enfant la confiance en lui et atténue sa blessure narcissique.

L’assistante sociale participe aux admissions et veille à ce que les parents puissent formuler toute demande d’information, de soutien et d’accompagnent sur les questions liées à la reconnaissance en vue d’obtenir des allocations familiales majorées, une aide financière si la source de revenu est faible, la reconnaissance des troubles auprès du Service Phare (Bruxelles), VAPH (Flandre) et AVIQ (Wallonie).

L’assistante sociale offre un espace d’écoute et la recherche concrète de solutions adaptées à la situation familiale.

L’assistante sociale propose également une recherche de stages ou d’activités extrascolaires adaptées à ce que vit l’enfant et ses envies.

NOS PARTENAIRES ​

Le Centre CRA

Dieweg 57, 1180 Uccle, Belgique

02/ 374 62 46
centrelesblesdor@blesdor.net

Le Centre CRA

Dieweg 57, 1180 Uccle, Belgique

02/ 374 62 46
centrelesblesdor@blesdor.net